La pénurie de main-d’œuvre touche aussi l’industrie de la construction. Les travailleurs et travailleuses se font plus rares et les agents de sécurité n’y font pas exception. Pour vous aider, une liste des agents de sécurité détenant une attestation valide est disponible sur le site de la CNESST[i]. Malheureusement, cette liste n’est pas exhaustive et contient seulement le nom des agents ayant autorisé leurs publications.

Des règles de sécurité à faire respecter

Malgré l’indisponibilité de ceux-ci, vous devez tout de même vous assurer que les règles de sécurité soient respectées sur votre chantier. Un conseiller en prévention santé et sécurité du travail peut grandement vous aider dans cette tâche. Il est à même d’identifier les dangers et de vous aider à éliminer les risques. Il peut, entre autres, animer les comités de chantier, établir des séances d’accueil des travailleurs, inspecter le chantier et rédiger des rapports d’identification et correction des non-conformités. Il faut toutefois comprendre qu’il ne remplace pas l’agent de sécurité et que vous restez susceptible de recevoir un avis de dérogation de la part de la CNESST. Vous devez pouvoir démontrer que vous faites des recherches actives afin de pourvoir ce poste.

Une question de responsabilité

Le maître d’œuvre sur un chantier est responsable de la santé et sécurité du public et des travailleurs tels que mentionnés dans code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) à l’article 2.4.2. Afin de l’aider dans ce rôle, le maître d’œuvre doit faire appel à un agent de sécurité dans plusieurs circonstances. Le CSTC indique à l’article 2.5.3 : qu’un agent de sécurité doit être assigné à temps plein sur tout chantier d’une valeur de plus 8 000 000$ ou si plus de 150 travailleurs y seront affectés à un moment quelconque des travaux. La loi 27 qui modernise la loi sur la santé et sécurité du travail (LSST), fera passer le montant du chantier à 12 000 000$ et à 100 le nombre de travailleurs, et ce à partir du 1er janvier 2023. Si vous êtes dans l’impossibilité de trouver un agent de sécurité et désirez de l’aide, n’hésitez pas à nous contacter, nous avons le mandat qui vous convient. Yanick Longtin Conseiller en prévention, Santé et sécurité du travail 514 739-2381, poste 379 yanick.longtin@apecq.org    
[i] https://www.cnesst.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/liste-des-agents-securite.pdf

Agent de sécurité sur les chantiers, une ressource qui se raréfie

8 June 2022

La pénurie de main-d’œuvre touche aussi l’industrie de la construction. Les travailleurs et travailleuses se font plus rares et les agents de sécurité n’y font pas exception. Pour vous aider, une liste des agents de sécurité détenant une attestation valide est disponible sur le site de la CNESST[i]. Malheureusement, cette liste n’est pas exhaustive et contient seulement le nom des agents ayant autorisé leurs publications.

Des règles de sécurité à faire respecter

Malgré l’indisponibilité de ceux-ci, vous devez tout de même vous assurer que les règles de sécurité soient respectées sur votre chantier. Un conseiller en prévention santé et sécurité du travail peut grandement vous aider dans cette tâche. Il est à même d’identifier les dangers et de vous aider à éliminer les risques. Il peut, entre autres, animer les comités de chantier, établir des séances d’accueil des travailleurs, inspecter le chantier et rédiger des rapports d’identification et correction des non-conformités. Il faut toutefois comprendre qu’il ne remplace pas l’agent de sécurité et que vous restez susceptible de recevoir un avis de dérogation de la part de la CNESST. Vous devez pouvoir démontrer que vous faites des recherches actives afin de pourvoir ce poste.

Une question de responsabilité

Le maître d’œuvre sur un chantier est responsable de la santé et sécurité du public et des travailleurs tels que mentionnés dans code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) à l’article 2.4.2. Afin de l’aider dans ce rôle, le maître d’œuvre doit faire appel à un agent de sécurité dans plusieurs circonstances. Le CSTC indique à l’article 2.5.3 : qu’un agent de sécurité doit être assigné à temps plein sur tout chantier d’une valeur de plus 8 000 000$ ou si plus de 150 travailleurs y seront affectés à un moment quelconque des travaux. La loi 27 qui modernise la loi sur la santé et sécurité du travail (LSST), fera passer le montant du chantier à 12 000 000$ et à 100 le nombre de travailleurs, et ce à partir du 1er janvier 2023.

Si vous êtes dans l’impossibilité de trouver un agent de sécurité et désirez de l’aide, n’hésitez pas à nous contacter, nous avons le mandat qui vous convient.

Yanick Longtin
Conseiller en prévention, Santé et sécurité du travail

514 739-2381, poste 379

yanick.longtin@apecq.org

 

 

[i] https://www.cnesst.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/liste-des-agents-securite.pdf