Gestion de la paie construction

10 février 2021

Comprendre et maîtriser la gestion de la paie construction n’est pas chose facile. Tous les jeudi, des milliers de travailleurs s’attendent à recevoir une paie conforme aux heures travaillées, aux primes ou indemnités auxquelles ils ont droit. Il ne faut pas oublié les diverses déductions qui se doivent d’être bien calculées. Afin de maîtriser l’ensemble de ces notions, il est important de suivre une formation adéquate question d’effectuer efficacement la gestion de paie.

Nous avons demandé quelques informations complémentaires à notre expert question d’élargir notre compréhension du sujet. Voici ce qu’il nous présente comme explications.

 

Quelle est la différence entre le salaire brut et le salaire net ?

Le salaire brut correspond au salaire gagné à l’employé alors que le salaire net correspond au salaire brut, moins les déductions (gouvernementales et CCQ).  Le salaire net est celui qui est versé à l’employé.  À la blague, on dit que le salaire net est celui qui reste à l’employé une fois que les instances gouvernementales ont lavé l’employé !

Pourquoi les employés du secteur de la constructi0on peuvent-ils faire une demande d’assurance emploi lors des périodes de vacances de la construction alors que les travailleurs des autres secteurs d’activité ne le peuvent pas ?

Il y a deux raisons à cette situation.  Premièrement, l’employé ne prends pas de vacances, c’est son employeur et même, son secteur d’activité qui cessent les opérations.  Mais la principale raison, c’est que la « paie de vacances » qui leur est remise par la CCQ n’est en fait pas une paie.  En fait, à chaque semaine, l’employeur calcule la paie de « vacances » d’un employé et la remet à la CCQ au nom de l’employé.  De ce fait, la CCQ n’est qu’un intermédiaire qui remet à l’employé les sommes qu’il détenaient en son nom.  Alors, pas de paie et pas de travail.  L’employé peut donc faire une demande à l’assurance emploi !

Pourquoi est-il faux de dire que le taux de vacances pour les employés de la construction est de 13% ?

Même s’il est vrai que les employés du secteur de la construction se voient remettre 13% de leur salaire brut sur leur paie, ce pourcentage comprend les vacances (6%), un dédommagement pour les congés fériés (5,5%) et une compensation pour les congés de maladie de 1,5%.  Les vacances pour un employé du secteur de la construction sont donc de 6% !

 

Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre article Démystifier la paie construction ou

Participez à notre formation Démystifier la paie construction présentée les 12 et 18 mars prochains.

La formation est basée sur les différents cycles d’application de la paie.

Le premier cycle, hebdomadaire est axé sur le calcul de la paie : le salaire brut, les congés et vacances, l’allocation de sécurité, les avantages imposables, les déductions gouvernementales, les déductions propres au secteur de la construction, les contributions gouvernementales, les contributions propres au secteur de la construction, le salaire net et l’établissement du coût horaire d’une paie.
Le second cycle, mensuel ou périodique, est principalement axé sur la gestion des remises : provinciales, fédérales, la CNESST, la CCQ, la RBQ ou autres organismes. Le concept de « période » sera clairement défini afin de faciliter la gestion de cette étape.
Le troisième cycle, moins régulier, est ponctuel. On y traitera d’obligations non cycliques mais
obligatoires : la cessation d’emploi, les accidents de travail, les retenues salariales, etc.
Enfin, on bouclera la boucle avec le cycle annuel : l’émission des relevée 1 et des T4 ainsi que la CNESST (normes du travail et CSST).

Tarif : 250$

Formateur : Réal Petitclerc

S’inscrire à la formation