Faire plus avec moins ! C’est une devise que nous entendons à plusieurs occasions, mais qui a ses limites. Est-ce que l’optimisation de vos processus doit reposer entièrement sur vos épaules ou bien devrait-elle passer par la collaboration, le partage des connaissances et le sentiment d’accomplir un objectif par l’ensemble de vos employés ? On assume que les entrepreneurs ont les compétences techniques pour effectuer les travaux et c’est généralement le cas. La plupart d’entre eux ont une expérience sur le terrain et connaissent bien leur domaine. Toutefois, il faut plus qu’une expertise technique pour mener au succès une entreprise dans l’industrie de la construction. Le secret de la réussite réside plus souvent qu'autrement dans les compétences relationnelles. Voici les six (6) compétences relationnelles qui vous permettront de faire face aux défis de l’industrie à titre de gestionnaire d’entreprise : 1. Collaborer et travailler en équipe Partager l’information, valoriser la contribution de chacun, être ouvert aux commentaires, se rallier au consensus, ne pas prendre toute la place et se soucier des autres. Vous n’avez pas le choix si vous voulez créer une synergie et mobiliser votre monde. 2. Communiquer efficacement Vérifier la compréhension des autres, ne varier pas trop les modes de communication, utiliser la terminologie et le vocabulaire approprié, organiser l’information avant de la transmettre. Nous avons tous été, une fois dans notre vie, la personne qui ne comprend pas, alors que c’est évident pour tous les autres… 3. Démontrer des habilités interpersonnelles Prendre l’initiative du contact, parler avec franchise, savoir dire non, choisir un moment et un lieu propices aux échanges, conclure les discussions sur une note positive. Soyez proactif et n’attendez pas qu’on vienne vers vous. 4. Faire preuve de leadership Prendre des décisions et des orientations claires, se faire écouter, déterminer les objectifs, en faire le suivi en communiquant ses attentes, corriger le tir au besoin. Faites travailler les gens pour vous, parce que vous les respectez et non parce que vous leur versez un salaire. 5. Manifester des habilités politiques S’intéresser et saisir les enjeux de l’heure, repérer les personnes influentes, établir et maintenir un réseau de relations. Ce sont vos contacts qui vous amèneront à un autre niveau. 6. Négocier Pratiquer l’écoute active, faire valoir sa position en mettant de l’avant les avantages pour l’autre, s’efforcer à comprendre la position de l’autre partie, identifier les points nécessitant des compromis. Pensez business!   Vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, l'APECQ vous invite à communiquer avec Annik Perron afin de vous inscrire à la formation Optimisation du travail d’équipe le 20 février prochain. Contactez-nous par courriel 514 739.2381 877-669-1366 (sans frais)  

Gestionnaire : compétences relationnelles

13 février 2020

Faire plus avec moins ! C’est une devise que nous entendons à plusieurs occasions, mais qui a ses limites. Est-ce que l’optimisation de vos processus doit reposer entièrement sur vos épaules ou bien devrait-elle passer par la collaboration, le partage des connaissances et le sentiment d’accomplir un objectif par l’ensemble de vos employés ?

On assume que les entrepreneurs ont les compétences techniques pour effectuer les travaux et c’est généralement le cas. La plupart d’entre eux ont une expérience sur le terrain et connaissent bien leur domaine. Toutefois, il faut plus qu’une expertise technique pour mener au succès une entreprise dans l’industrie de la construction. Le secret de la réussite réside plus souvent qu’autrement dans les compétences relationnelles.

Voici les six (6) compétences relationnelles qui vous permettront de faire face aux défis de l’industrie à titre de gestionnaire d’entreprise :

1. Collaborer et travailler en équipe

Partager l’information, valoriser la contribution de chacun, être ouvert aux commentaires, se rallier au consensus, ne pas prendre toute la place et se soucier des autres. Vous n’avez pas le choix si vous voulez créer une synergie et mobiliser votre monde.

2. Communiquer efficacement

Vérifier la compréhension des autres, ne varier pas trop les modes de communication, utiliser la terminologie et le vocabulaire approprié, organiser l’information avant de la transmettre. Nous avons tous été, une fois dans notre vie, la personne qui ne comprend pas, alors que c’est évident pour tous les autres…

3. Démontrer des habilités interpersonnelles

Prendre l’initiative du contact, parler avec franchise, savoir dire non, choisir un moment et un lieu propices aux échanges, conclure les discussions sur une note positive. Soyez proactif et n’attendez pas qu’on vienne vers vous.

4. Faire preuve de leadership

Prendre des décisions et des orientations claires, se faire écouter, déterminer les objectifs, en faire le suivi en communiquant ses attentes, corriger le tir au besoin. Faites travailler les gens pour vous, parce que vous les respectez et non parce que vous leur versez un salaire.

5. Manifester des habilités politiques

S’intéresser et saisir les enjeux de l’heure, repérer les personnes influentes, établir et maintenir un réseau de relations. Ce sont vos contacts qui vous amèneront à un autre niveau.

6. Négocier

Pratiquer l’écoute active, faire valoir sa position en mettant de l’avant les avantages pour l’autre, s’efforcer à comprendre la position de l’autre partie, identifier les points nécessitant des compromis. Pensez business!

 

Vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, l’APECQ vous invite à communiquer avec Annik Perron afin de vous inscrire à la formation Optimisation du travail d’équipe le 20 février prochain.

Contactez-nous par courriel

514 739.2381

877-669-1366 (sans frais)