Passer d'employé à superviseur

9 mars 2021

Pour bien des gens, le développement professionnel ainsi que l’évolution des compétences et le cheminement de carrière fait partie des objectifs que l’on se fixe. Mais avons-nous tout ce qu’il faut pour acquérir un poste à responsabilité ou devenir superviseur d’une équipe ? Connaissez-vous les principes de base d’un bon gestionnaire ? Évidemment, ces questions ne font que survoler toute l’interrogation qui vient avec la transition d’employé à superviseur.

En collaboration avec une équipe d’experts, l’APECQ propose une formation parfaitement adaptée à ce propos.

 

Voici d’ailleurs trois questions/réponses qui abordent le sujet :

  • Qu’est-ce qui me pousse à devenir superviseur ? Suis-je fait pour cela ?

o   Là est la question ! Toute personne désirant acquérir de nouvelles compétences sera servi en ciblant un poste de supervision durant son parcours professionnelle. Sommes-nous tous faits pour être de bons superviseurs ou gestionnaires ? Assurément que non… par contre, toute personne désirant améliorer ses compétences de gestion, apprendre à mieux communiquer, à déléguer, à mobiliser une équipe de travail ou à gérer différentes sphères d’une entreprise aura tout intérêt à se développer en tant que superviseur !

 

  • J’ai de la difficulté à déléguer, comment puis-je y arriver dans un poste de gestion ?

o   Autre bon point à aborder pour devenir un bon superviseur, si vous avez de la difficulté à déléguer, c’est tout à fait normal, surtout dans une arrivée récente en poste de gestion ! Donnez-vous du temps, commencer par de petites tâches à des personnes de confiance, ensuite vous pourrez augmenter la cadence. Il existe plusieurs trucs à tester pour devenir le meilleur superviseur pour déléguer ! Une chose est sûre, vous devez arrêter vos anciens réflexes du type : ça va être plus long lui demander que de le faire moi-même, ça ne sera pas à mon goût, elle n’y arrivera pas, c’est beaucoup trop compliqué pour lui… Bref, la délégation est un art qui s’apprend, il suffit d’y mettre un peu d’effort et beaucoup de volonté !

 

  • Je n’aime pas faire de la discipline, pourquoi un poste de gestion pourrait me convenir quand même ?

o   Lorsqu’on souhaite obtenir un poste de gestion, il faut d’abord connaître notre motivation, le but visé. Est-ce pour avoir un meilleur salaire seulement, être reconnu comme une référence dans l’entreprise, obtenir du pouvoir ou apprendre de nouveaux éléments ? En fonction de votre objectif, si vous êtes sincère dans votre démarche, vous pouvez comprendre pourquoi vous n’aimez pas faire de la discipline et aller chercher les outils manquants. Entre autre, vous retrouvez comme outil le coaching pour développer vos compétences et déceler les peurs qui vous empêchent d’en faire adéquatement, améliorer votre communication et votre capacité à faire des critiques constructives. Ou encore, à donner du feedback positif à votre équipe de travail pour favoriser en amont les bons comportements plutôt que d’être réactif et de discipliner constamment ! Alors, êtes-vous prêts à vous lancer ?

 

Vous êtes dans ce genre de processus ou venez tout juste d’être nommé à titre de superviseur ? Cette formation est pour vous !

Cette formation vise à outiller, sur divers volets de la gestion des ressources humaines, tout bon superviseur. Que ce soit au niveau de l’accueil et intégration, de la formation, du volet disciplinaire, de la gestion de la SST ou des évaluations, une multitude d’outils pratiques et simples à utiliser lui seront proposés. Il pourra également valider son style de leadership et de communicateur pour apprendre à livrer des messages avec plus d’impact et de crédibilité !

Tarif : 200,00 $

Formateur : Caroline Ouellet, CRHA, Pratiq

Date : 8 avril 2021 de 9 h à 12 h