Questions/Réponses sur la paie construction

7 septembre 2021

L’industrie de la construction comporte de multiples particularités et il en va de même pour la gestion de la paie. Afin d’effectuer les bons calculs, il est primordial de maîtriser certaines notions de base et surtout de comprendre les principes associés aux caractéristiques propres à l’industrie.

Notre spécialiste en gestion de la paie construction vous propose trois questions /réponses sur le sujet.

 

Pourquoi l’allocation de sécurité versée à un employé n’est-elle pas imposable ?

L’allocation de sécurité est versée aux employés du secteur de la construction pour que ceux-ci puissent s’acheter des équipements de sécurité comme les bottes de travail, les casques, les lunettes et les gants de sécurité.  Puisque ces équipements sont requis aux travailleurs pour travailler, le gouvernement considère que cette allocation est entièrement déductible d’impôts (et autres déductions).  À noter que l’allocation versée est réputée comprendre la TPS et la TVQ et l’employeur qui verse une allocation de sécurité peut récupérer l’équivalent des taxes de vente sur le montant total versé.

Quel est le coût horaire d’un employé du secteur de la construction qui touche un salaire horaire brut de 40$?

C’est bien connu, les employeurs du secteur de la construction doivent contribuer à divers fonds en plus des contributions gouvernementales.  Dépendamment du domaine d’activité de l’entrepreneur ou de celui sur lequel l’employé è travaillé, la contribution de l’employeur peut atteindre approximativement 65% du salaire brut de l’employé.  Alors, pour un employé dont le salaire brut horaire serait de 40$, le coût réel pour l’employeur serait de 66 $, soit 40 multiplié par 1,65.

Pourquoi les employés du secteur de la construction peuvent-ils faire une demande de prestation à l’assurance emploi lorsqu’ils sont en vacances ?

Effectivement, seuls les employés du secteur de la construction peuvent faire une demande d’assurance emploi lorsqu’ils sont en vacances.  La raison est qu’au sens de la loi, ils sont en arrêt de travail, non pas en vacances.  Certes ils ne travaillent pas et ont touché une rémunération de vacances, mais cette rémunération n’est en fait que le remboursement des paies de vacances que l’employeur a versé en leur nom à l’ACQ depuis la dernière période d’arrêt de travail.  De ce fait, cette rémunération n’est pas considérée comme une paie.  Il y donc cessation de travail, sans rémunération.  On peut donc faire une demande de prestation à l’assurance emploi !

 

Envie d’en apprendre davantage ?

Participez à notre formation Démystifier la paie construction

  • Dates : 22 et 29 octobre – 9 h à 12 h (formation de 6h)
  • Formateur : Réal Petitclerc
  • Tarif : 249,95 $

Pour vous inscrire, contactez-nous ou complétez le formulaire d’inscription